Mizushima Hiro - Saito Tomohiro

Publié le par Luciiole

J'ai trouvé mon Kibozuka Nosuke à moi. (A savoir Kibozuka est l'acteur de dramas japonais fétiche de Mokky)

Pour ma part, j'ai carrément flashé sur Mizushima, dans un drama où il n'avait qu'un tiers-rôle.
Dans Hanazakari no Kimitachie, il joue Nanba Minami, un chef de dortoir de l'établissement scolaire où se déroule l'action.
Et il est BEAU quoi. Avec un passage émouvant juste pour nous montrer comme il est beau aussi quand le passage est émouvant ^_^ Tout comme sûr de lui, tout comme un rien paternel à la fin.

Depuis je l'ai revu dans Mr.Brain, encore dans un second rôle (mais bien présent, tant mieux), version moins bôgosse, plutôt fonctionnaire de police zêlé et impressionable.

Puis dans Mei-chan no Shitsuji, dont je n'ai regardé qu'un épisode pour l'instant, où il a enfin un des premiers rôles, pour l'instant il est le majordome/protecteur de la héro, avec option ils vont tomber amoureux, ou pas.





Infos pompées sur >> Nautiljon


J'ai fini par faire une petite recherche sur lui, à force d'entendre mes yeux dire "Graaa" à ses passages sur l'écran. Et sa vie dans les bios est assez romancée pour elle-même faire un manga ^^

Il est donc connu sous le nom de Mizushima Hiro, mais son véritable nom est Saito Tomohiro. (Moi j'aime bien Mizushima).

Né le 13 avril 1984 à Tokyo, sa petite enfance est solitaire, il a du mal à se faire accepter par ses camarades et même chez lui il a tendance à rester seul en refusant de jouer avec sa grande soeur (3 ans de plus).

Entre ses 6 et 12 ans, toute la famille part vivre en Suisse pour le travail de son père. Mizushima entre dans un établissement international sans connaître l'anglais, qu'il commence à pratiquer à ce moment là. L'intégration est difficile, il a du mal à penser que ceux qui l'approchent ne le font pas pour se moquer de lui (ne comprenant pas l'anglais...) C'est encore une période assez ardue pour lui, malgré tout il à l'opportunité de se faire finalement des amis de différents milieus et différentes cultures.
A son retour au Japon, il se trouve de nouveau en décalage, doit rattraper le programme scolaire japonais, et se réacoutumer à la langue.

Il commence à s'intéresser particulièrement au football, passe une audition pour intégrer une équipe professionnelle, qui parviendra à la seconde place d'un tournoi national. Cela le décide à devenir lui-même footballeur pro. Cepandant, une grave blessure au fémur l'empêche de continuer (au risque de ne plus pouvoir marcher), il met donc un terme à sa jeune carrière après avoir réalisé son rêve : jouer au stade national.

Après ça, il voulut retourner à l'étranger, mais n'en avait pas les moyens. C'est en suivant les conseils de son entourage qu'il en vint à faire des photos de mode pour gagner rapidement de l'argent, et fut repéré pour tourner également des séries.







Quelques trucs actuels : Il a été diplomé au Japon en 2008 pour ses études "Politique". il aime dessiner pendant son temps-libre, écrit des chansons (hip-hop), une de ses chansons préférées est "Lose Yourself" d'Eminem... Important, tout ça, non ? ^^

Il est marié depuis le 22 février 2009 avec Ayaka, une chanteuse pop japonaise.



Publié dans Tilt's

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Leek 21/08/2009 15:46

La Vache ! !! ( ! ) Bon ben je confirme, si c'est le n°2, il est so great. ^^ Il m'avait tapé dans l'oeil aussi. ( du moins, c'était le seul perso de la série un rien attachant, graphiquement parlant. )( Et en fait, le n°3, je ne me souviens plus bien, mais j'ai du le voir dans un autre drama, et c'est un great acteur égallement; °+° )

Leek 21/08/2009 08:31

Ah, alors, je vois bien qui c'est, mais j'ai jamais réussi à savoir de quel dortoir il était le chef. ^^' sur chacune des photos, il me fait penser aux trois tour à tour.

Luciiole 21/08/2009 13:56


Chef du dortoir 2, celui où tout se passe (où les persos principaux sont). C'est lui aussi qui a un amoureux transi à ses côtés, et qui retrouve son amour d'avant qui se marrie.
Et t'as pas le droit de confondre, je te renie.