Lettre anonyme non attribuée

Publié le par Luciiole

Bonjour, à titre informatif,

Camille a monté jeudi 10 septembre Clémentine, Lundi 1 Septembre Ombre et Jeudi 21 Septembre (soit pas "à la suite") de nouveau Clémentine.
Clémentine et non Véga, qui était arrêtée pour boiterie; ça a son importance, car j'ai volontairement donné Clémentine deux fois afin de la mettre en confiance car l'année dernière Camille l'adorait.
Le soin que j'ai pris à la préparation de mes cours m'étant reproché par ce doublon (alors que les séances se sont très bien déroulées), cela peut se rectifier par le dialogue.

Sachant que je suis là en tant que professionnelle, les décisions finales, influencées ou non, me reviennent tant que les poneys sont concernés.

Une demande, même polie le reste uniquement si elle attend une réponse positive ou négative.

En l'occurrence :

Poly et Pi sont tous les deux faciles et de même taille, il n'y a donc pas de raison de craindre l'un plus que l'autre, ce pourquoi je souhaitais que Camille en prenne conscience pendant le cours, dont le thème de séance se prêtait également bien à cela.

Ceci étant, j'aurai pu dire oui (cela m'arrive, pas assez au goût de tout le monde mais je n'ai pas à être uniquement conciliante) si je n'avais pas d'autres raisons de ne pas le faire :

Anna a monté Poly moins souvent que Camille (je peux encore avancer des chiffres au besoin) et depuis plus longtemps. Elle l'adore également, la préférant aussi à Pi.
Cependant, Anna a monté ce début d'année des poneys qu'elle craignait un peu (avec succès) et qu'elle n'appréciait pas forcément d'entrée. C'est donc un choix volontaire de ma part de lui attribuer Poly pour la "remercier" de ces efforts, ce que je fais avec chaque cavalier tour à tour. (Je ne peux le faire en même temps pour tous, malheureusement)

D'autre part, j'aurai préféré garder Poly pour Camille lors d'une prochaine séance de saut, afin qu'elle appréhende moins avec cette ponette adorée (adorée par tous).

Je n'ai donc pas pris ma décision par hasard, encore moins par méchanceté, mais dans un but pédagogique, (doublement), ce que je m'efforce d'être malgré les difficultés.

Je n'ai donc pas à être prise à parti (en public notamment) même par de bons clients, quand je prends des décisions qui relèvent de mon travail d'enseignante.
Je tâche de contenter 80 enfants toute l'année, quitte à en décevoir parfois un pendant une heure et souvent moins que ça, chacun trouvant à faire quelque chose de bien avec le poney choisi.

Merci de votre attention.



Je vais pas chercher des noises, mais cela clos l'incident pour moi, de faire semblant d'avoir le droit et l'envie de répondre. Du coup elle est vraiment écrite sur papier, la lettre, et elle va vraiment rester dans mon porte-document fourre tout, aussi.
Nya !

Publié dans Tilt's

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kimy 30/09/2009 09:14


Bah, de toute façon, on se l'était dit depuis l'année dernière qu'il y aurait des raleurs ne percutant pas sur le fait que c'est toi qui décide, et que tu n'as pas à rendre de comptes aux gens.

Mais c'est une bonne technique, la réponse non envoyée no jutsu, 'tout cas.