Extraits choisis de : Les 2 minutes du Peuple

Publié le par Luciiole

Je tiens à vous en faire profiter, vu que je viens de les ajouter dans mon dico de citations.

 

Bien sûr, c'est à ECOUTER. François Perusse s'organise tout seul pour jouer/parler tous les personnages de ses sketchs, et danse parmi les contrepétries, les quiproquos et l'absurdité.

Coctail explosif.

 


 

"Docteur :  Vous prendriez quelque chose de la machine distributrice ?

Patient : Bon d'accord pour un coca

D : Oh attendez, merde y a plus de coca.

P : Bon alors une limonade, j'sais pas moi. Docteur !

D : Attendez... merde y a plus de limonade

P :Est-ce qu'il y a encore de l'espoir ?

D : Attendez, merde, y a plus d'espoir non plus;

P : Ouais ! ... Le moins qu'on puisse dire c'est que vous avez une subtile façon de vous débarrasser d'une mauvaise nouvelle."

 


"D : Enfin je veux pas vous traitez de fou, mais ...

P : Comment ?

D : Alors tu sais je... je peux vous dire tu ?

P : Oui tant que vous me dîtes la vérité, vous pouvez me traiter de fou, vous pouvez me dire tu.

D : Les deux ?

P : Alors ?

D : Et bien vous êtes fou-tu."

Urgences du peuple – Cancer au cerveau.

 

 

"Présentatrice : Une belette !  

Dr Touchette : D'ailleurs je dois lui faire prendre son sirop

P : Oh ça doit pas être facile

Dr T : Voilà maintenant elle doit se gargariser : Gargarise toi ma petite belette, gargarise toi ma petite belette !

P : Elle a pas l'air de vouloir

Dr T : Parfois il faut donner un ou deux petits coups... PAM, POUM !

Belette : Brrrrrrgrrrr

Dr T : Voilà"

 


"Gamin : Dr Touchette, Dr Touchette,

Dr T : Qu'est ce qu'il y a mon petit garçon ?

Gamin : Ma tarentule elle est malade, ma tarentule elle est blessée, ma tarentule elle marche pas, qu'est ce qu'elle a ma tarentule ?

Dr T : Montre moi ta tarentule ?

G : La voilà ma tarentule

Dr T : Ta tarentule elle est foutue !"

 


"Dr T : Et bien, disons que je ne sais pas si je peux vraiment le dire à la télé...

P : Oui bien sûr allez y, on a un système de censure électronique

Dr T : Alors c'est pour se foutre la main dans le cul d'une vache.

TUUUUUT

P : La censure est arrivée un peu trop tard."

 


"Dr T : Coco ? Bienvenue à la télévision, coco !

Coco : Aaaah tiens, y a la pouffiasse de la télévision qui arrive!

P : Il répète tout ce que vous dîtes, hein ?"

Nos amis les animaux

 

 

"Vendeur : Ça c'est la nouvelle ultra. Vous avez vu la portière ?

Client : Mouof, vous savez moi, les petites lumières sur les portières...

V : Ah ben alors, regardez celle-ci ! La ultra-GL, équipée standard, mais tout de même très bien.

C : Ouais... Mais par contre elle a pas la petite lumière sur les portières ?"

vendeurs de voitures

 

 

"Maxime :Je lui tire une balle dans la tête ou je le pousse en bas de l'escalier ?

JeanPaul : Qu'est ce que tu fais là ? Pourquoi t'as tiré une balle en bas de l'escalier ?

Ma : Pour rien, j'ai confondu deux activités.

JP : Ah bon... Bon et bien je vais aller célébrer ça quelque part !

Ma : Oh bah dis donc, ça te dirait qu'on aille faire un petit tour, je sais pas moi, sur le bord d'un précipice ?

JP : Oh non merci j'ai..

Ma : Près d'une voie ferrée alors ? Une chambre à gaz... A la piscine tiens ?

JP : Ah, la piscine peut-être...

Ma : Tiens, vas-y, je te rejoins, je passe au magasin rapidement chercher des chaînes et un bloc de ciment.

JP : Non maxime finalement je vais rentrer seul."

Colombo du peuple - Champignons mignons

 

 

"Regie1 : Le match commence dans 30 secondes !

Regie2 : Attends, le descripteur et le commentateur sont pas là !

R1 : Mais où ils sont, Meeerde !!

R2 : Mais on sait pas, ils ont du être retardés ou avoir j'sais pas, une panne, un truc du genre, ou autre chose

*telephone sonne *

R2 : allo

Commentateur : C'est moi

R2 : Merde, mais où est-ce que vous êtes ?

Commentateur : Figures toi qu'on vient tout juste d'être retardés ou avoir j'sais pas une panne, un truc du genre ou autre chose.

R2 : Ok. C'est exactement ce que je disais !"

 

 

"Commentateur néophyte : Oh là il y a eu un tir, et le gardien n'a pas réussi à l'arrêter, heureusement il y avait le filet derrière qui s'en est occupé et a ainsi empêché le ballon de blesser quelqu'un dans la foule qui hurle de reconnaissance !

Régie : C'est UN BUT !!"

commentateurs de foot

 

"Mari : La cassette de Notre message c'est celle-là !

Femme : Je sais, mais quel caractère !

M : On va écouter pour voir si ce putain de message est toujours là...

F : Pourquoi t'es toujours de mauvaise humeur ?

M : J'suis Pas Toujours de Mauvaise Humeur !!

Message : "C'est impossible de vous répondre, Compris, laissez votre Putain de message, on vous rappellera un autre jour !!""

série policière – demandé au FBI

 

"Conseiller : Il faudra s'assurer que les informations soient filtrées

Président : Je m'en occupe.

*compose un numéro *

Comm : Communication

Pdt : Ici le Président je vous donne de nouvelles instructions

Comm : J'écoute

Pdt : Nous ne révélons rien aux journalistes, nous masquons toute information véridique,

Comm : oui ma...

Pdt : On cache tout, en fait.

Comm : Evidement

Pdt : Nous mentons, en quelque sorte.

Comm : Tout à fait monsieur, mais qu'elles sont les nouvelles instructions ?"

 

gestion d'un scandale au gouvernement

 

"Chef d'antenne : Bonsoir mesdames et messieurs. D'abord notre journaliste, Elena Ruy a été reconnue coupable de corruption, trafic d'armes et pornographie infantile. Voici le reportage du premier ministre.

Régie : T'as inversé les deux, c'est le reportage d'Elena Ruy !

Chef d'A : Voici le reportage de ... de l'accusée"

Chef d'antenne débutant

 

"Thierry : Ça va pas marcher, les mecs

Chef Braqueur : Pourquoi ?

Thierry : Je peux pas aller à l'endroit prévu, c'est écrit : Accès interdit

Chef braqueur : Et ça ça t'empêche de passer ça ?

Thierry : Ben c'est que...

Chef braqueur : Écoutes je vais tellement te casser la gueule tout à l'heure tu peux même pas imaginer..."

 

braquage de banque

 

"Femme : Tu vas tout faire pour éviter une conversation hein ?

Mari : *sifflote *

Femme : attention ralentit y a un flic stationné !

Mari : Ah parfait

Femme : Qu'est ce que tu fais ?

Mari : Espèce de pédé !!

Femme : Qu'est ce que t'as dit ??

Mari : Ah, le voilà qui vient.

Femme : Mais arrêtes toi ! C'est incroyable tout ce que tu peux faire juste pour ne pas me parler."

 

Tension dans le couple

 

"Mari : Vous êtes sûr que vous pouvez faire votre travail sans être vu ?

Detective : MONSIEUR. Discrétion et Efficacité sont trois mots du dictionnaire. 

 

 

"Detective : J'suis devant un café près de chez vous mais... oh, il sort une fille qui lui ressemble!

Mari : Regardez bien sur la photo !

Detective : Oui c'est le même visage

Mari : Vous êtes sûr ?

Détective : Oui mais c'est pas elle.

Mari : Pourquoi c'est pas elle ?

D : Heu... elle porte pas un jean ; elle est pas sur la plage; elle tient pas son fils par l'épaule. Et elle n'est pas en deux dimensions sur papier glacé.

Mari : Suivez-là quand même

D : Vous êtes sûr ?

M : Ça lui arrive de sortir sans sa plage et en trois dimensions.

D : Ça devient compliqué là !"

Détective du bottin

 

"Pierre : Bon alors je peux compter sur ton silence !

Magouilleur : Ben évidement jusqu'à ce qu'on me pose des questions.

P : Jusqu'à ce qu'on te pose des questions ?

M : Bien sûr

P : ...  Tiens, viens on va passer par cette ruelle !

M : Non, c'est inutile ma voiture est juste là !

P : Mais on peut passer par cette ruelle comme ça tu pourra...

M : Mais Pierre ma voiture est juste devant toi !

P : Allez viens dans cette ruelle, ça va nous rappeler notre enfance !

M : Mais t'es malade ! Je veux pas aller dans cette ruelle pleine d'immondices !

P : Allez viens dans cette ruelle ! Ptêtre que Sophie Marceau se cache dans les immondices ?

M : Ben mon vieux faudra me trouver une raison plus plausible pour que j'aille dans cette ruelle qui pue !

P : Allez, on va ptêtre trouver un dromadaire fushia qui joue de l'accordéon ?

M : Han...  Ah toi alors tu connais mes points faibles hein !"

Testament de la femme

 

"Roger : Allo Caroline ? C'est Roger

Caroline : Ouais je sais

R : Je te déranges ? Tu étais en train de faire quelque chose ?

C : Ben j'étais justement sur le point de...

R : Ah tu faisais quelque chose

C : de raccrocher."

Draguer une fille au téléphone

 

"Georges : Vous avez des cigarettes ?

Vendeur : Gauloises

G : Parfait, et du chocolat ?

V : Vous avez qu'à regarder c'est devant vous là

G : La gomme à mâcher...

V : Juste à côté

G : Et vous avez des mitraillettes ?

V : Là, derrière vous !

G : Ahh, merci. Je reviens tout de suite.

Patron : Hé ben, tu le laisse partir sans payer la mitraillette ?

V : Mais j'pouvais rien faire il a une mitraillette !!"

 Pas comme dans la chanson

 

"Employé : René ?

René : Oui, t'es avec le patron ?

E : Oui mais je sais pas combien de temps je vais pouvoir le retenir.

René : Essaie de le retenir encore un peu on est pas prêt mon vieux.

E : Attends un instant... Hé, vous allez où patron là ?

Patron : Je m'en vais au bureau, merde !

E : Non, pas question ! Revenez ici tout de suite. Rev'nez ici tout de suite !!"

 

 

Surprendre son patron lors de son anniversaire

 

"Mari : Il faut une semaine de boulot cette paire de chaussure de mes deux

Femme : On a deux salaires !

Mari : Sacré chance, y a deux chaussures !"

Achat de chaussures

 

 

"Animateur radio : Bon Indulgence alors, c'est votre nom, ça symbolise un peu ce que doit avoir un être humain pour passer à travers une vie ?

Groupe : Surtout pour passer à travers notre disque."

 

"Animateur : D'abord, qui écrit vos textes ?

Groupe : sssfff, c'est pas moi en tout cas !

Anim : la musique alors ?

Groupe : ... Je sais pas mais si jamais on l'attrape...

Anim : Comment fonctionnez-vous ? Est-ce que vous faites écouter par exemple votre matériel à des gens de votre connaissance avant de passer à l'étape suivante ?

Groupe : Non, parce que... sinon... on ne passerait pas à l'étape suivante.

Anim : Et vous fonctionnez sur le principe de la création collective ?

Groupe : Exactement oui... On collectionne les échecs"

Groupe indulgence

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article